Bien vivre, c’est d’abord bien se loger

Bien vivre, c’est d’abord bien se loger

Parce que le logement est essentiel au bien vivre, Mésolia considère le logement comme un déterminant de santé.

Consciente de l’importance de son utilité sociale et forte de son expertise, Mésolia est attentive à offrir des logements sociaux de qualité.

Mésolia va approfondir et élargir ses offres en impliquant l’ensemble de ses partenaires, notamment le savoir-faire du Groupe Arcade-Vyv , associant les expertises de l’habitat et de la protection sociale. Forte de cette alliance, Mésolia réaffirme son ambition de développer des logements adaptés aux besoins spécifiques des habitants : résidences-services, établissements médico-sociaux, bouquet de services pour les locataires, concept de logement-santé… pour accompagner les publics les plus fragiles, et replacer, tout simplement, l’humain au cœur de l’habitat.

Ce sont ainsi 200 logements sociaux spécifiques par an qui seront construits à compter de 2021.

Nos convictions communes

Logement et santé sont indissociables

Les conditions de logement et la façon de l’habiter jouent un rôle majeur dans la santé de son occupant. Personne ne doit être laissé sur le bord de la route et les réponses apportées doivent prendre en compte les parcours de vie pour agir efficacement et accompagner chacun, sans exclusion.

 

L’habitat doit être innovant

Il doit être plus intelligent, plus connecté et plus durable pour s’adapter à l’évolution des modes de vie et des usages (allongement de l’espérance de vie, évolution des modèles de famille) et répondre aux grands enjeux de notre planète, notamment en matière de développement durable et de climat.

 

La priorité est donnée à l’humain

La France n’est pas un territoire uniforme. L’ancrage local et la prise en compte de ses spécificités sont la garantie d’une réponse de proximité adaptée et pertinente. Cette présence, au plus près des territoires, permet de placer l’humain au cœur de son action, et de penser l’habitat social selon des besoins concrets.